Délégationd’Aix-en-Provence

Rapport du collectif Alerte Paca

Accroissement de la précarité

À l’occasion de la Journée mondiale du refus de la misère, le 17 octobre, le collectif Alerte Paca* a publié son rapport « Ultra précarité en région Paca » et notamment auprès des pouvoirs publics et institutions. Le bilan est le suivant : la pauvreté s’est accrue mais elle n’est pas le seul fait du confinement.

Accroissement de la précarité

publié en novembre 2020

Les constats sont sans appel. En 2020, la pauvreté s’est aggravée pendant la crise épidémique.Toutefois, le collectif Alerte Paca a constaté un « empilement de problématiques  » déjà existantes, à savoir :

< l’insuffisance de droits et de ressources,

> l’insécurité alimentaire,

> le mal-logement et le manque d’hébergement,

l> e difficile accès à la santé et aux soins,

> le non-recours aux droits et le difficile accès aux institutions.

Traitée de manière transverse, l’approche du rapport de 2019 a été menée pour « Comprendre les dimensions de la pauvreté en croisant les savoirs ... où tout est lié, rien n’est figé ... à laquelle a participé le Secours Catholique de Marseille en pilotant le projet. Les délégations de Paca Corse ont contribué à son écriture, sa relecture et ont apporté des éléments précieux et complémentaires concernant les pauvretés auxquelles elles sont confrontées. Cela a permis de mettre l’accent sur une partie importante de personnes «  invisibles » aux yeux des institutions et parfois même de l’association et qui se sont retrouvées très fortement fragilisées. Les délégations de la région ont également appuyé la diffusion du rapport avec les autres membres du collectif. Le rapport a été envoyé aux élus et institutionnels et un communiqué de presse a été soumis aux médias. L’évènement a été largement relayé.

Pour plus d’informations, contacter L. Ciarabelli, animateur des réseaux solidarité : laurent-ciarabelli@secours-catholique.org

Imprimer cette page

Faites un don en ligne